Loading...
DossierInformations

Cybergun, ses nouveautés et son programme pour 2016

Ah ! Cybergun ! Ce bon vieil importateur d’Airsoft&Airguns Français soumis depuis quelques années à de multiples controverses vient récemment de changer du tout au tout. Décryptage…

(Il est conseillé d’ouvrir son cercueil si vous pensiez qu’il s’appelait encore « les 3 Pylones »)

LOGO_CYBERGUN

Il n’a pas fallu longtemps pour se rendre compte que Cybergun faisait face, non pas sans difficultés, à des changements radicaux au sein-même de son marché de prédilection qu’est l’Airsoft. D’après les informations obtenues auprès des Greffes du Tribunal de Commerce Français, Cybergun aurait perdu à la clôture de son chiffre d’affaire (C.A) annuel entre 2012 et 2015 près de 23 691 K€ sur le cumul de ces 3 années !

Nous n’apporterons aucun jugement vis à vis de ces pertes conséquentes dans le C.A de l’importateur Français mais il est fort probable que cette conjoncture négative ait précipité le départ de son Fondateur et ex-Directeur Général Jérôme Marsac en 2014 qui déclarera : »vouloir se tourner vers la Finance » au micro d’Airsoft Flash Info. Cela afin d’être remplacé immédiatement par Bernard Liatti. Un spécialiste du business sportif et du « retournement d’entreprise » car d’après son Pedigree, celui-ci aurait notamment fait un détour entre 2005 et 2009 par les Skis Rossignol en tant que Vice-Président et aurait réalisé un audit de Cybergun qui l’aurait conduit à créer un plan de relance pour l’entreprise appelé « Restarted 2020 », affaire à suivre donc…En espérant que cette expérience soit profitable à l’entreprise en pleine tourmente dans un marché de l’Airsoft en totale mutation avec de nouveaux acteurs en passe de devenir majeurs tels que DmDiffusion, ColombiSport ou BoManufacture. Sans compter sur les nouvelles technologies de plus en plus présentes sur les terrains comme le fameux PolarStar issu du Paintball. Mais comment va réagir l’entreprise face à tout cela ?

Et bien quelques changements se sont fait à première vue, en effet : l’entreprise a fait fermer deux de ses trois « Softair Battle Zone » (souvenez-vous, ces magasins/terrains CQB implantés un peu partout en France et directement inspirés du Magasin Airsoft Factory), étendre la garantie de ses répliques à la durée « monstrueuse » de 5 ans, fondé le « Spartan Battle Shot » sorte de série d’OP avec un site internet où l’on vous dit que vous allez « faire des trucs de ouf » , et d’après certaines indiscrétions, acquis des parts dans plusieurs magasins mastodontes de la vente d’Airsoft en France…

largeview0__032196400_1130_25012013banniere_5_ansv6__048665400_1014_12102015

Heureusement vous allez me dire, Cybergun ce n’est pas que de la finance et des tentatives avortées de projets pourtant prometteurs. C’est aussi des répliques et là, ils ont du se donner du mal pour une chose. Cette chose c’est d’avoir (avec l’appui du Gouvernement Français) arraché la licence Glock à son manufacturier Autrichien qui la refuse à quiconque dans le domaine de l’airsoft depuis de très nombreuses années ! Actuellement la licence se limite à la production de répliques sous licence destinées aux professionnels tels que les Policiers, Gendarmes et militaires en entraînement uniquement ! D’après nos informations, les Glock utilisés proviendraient possiblement et dans un premier temps de chez VFC. Peut-on un jour imaginer que Cybergun en produise pour le grand public ? Pas vraiment pour l’instant, Cybergun annonce dans un communiqué et au moment du salon Milipol qu’elle créé le  » SPARTAN IMPORT MILITARY DEPARTMENT », sorte de département réservé aux répliques destinées aux militaires et que cela exclue pour l’instant une production grand public…
12819331_1164001750278120_3469825556942642741_o12828551_1164001666944795_6755591355569990232_o

On imagine aisément que Cybergun compte beaucoup sur l’effet d’annonce auprès de sa clientèle « grand public « de cette obtention de licence à l’heure où ses concurrents empiètent de plus en plus sur ses plates bandes…Il n’est pas à exclure que si la licence est maintenue chez l’importateur Français, les conséquences pourront être assez violentes concernant l’import de répliques qui enfreindraient, selon Cybergun, la licence qu’ils ont obtenue. Les airsofteurs de la vieille école sauront de quoi je parle, tout le monde à en tête l’acharnement de l’importateur à bloquer des répliques à la douane portant un soupçon de marquage de licence leur appartenant. Et il est certain que concernant cette licence Glock, Cybergun fera tout ce qui est en son pouvoir pour la garder !

Outre les Glock, Cybergun profite de ces chamboulements dans notre petit monde de billes pour revoir ses fondamentaux en matière de répliques, j’ai nommé en premier lieu :

•L’incontournable Famas, surnommé affectueusement « Le Clairon » par ses utilisateurs réels. Cybergun a en effet revu sa version F1 d’abord en 2012 avec un nouvel externe et une nouvelle Gearbox V1 plus robuste, en 2014 avec un Mosfet dit « Version EPB » (ça devait être un effet de mode…) et profite enfin de cette année pour le sortir sous une version « Nylon Fiber » avec un externe décrit comme plus « mat » et une gearbox qui n’aurait pas bougé ( sans parler de la vélocité environnant toujours les 360 FPS suivant le grammage des billes utilisées). Et c’est au salon de l’IWA de cette année, que Cybergun a annoncé la sortie du Famas sous sa version dite « Revalorisée » avec ce design spécifique lui donnant un look plus « racé ». Il faut savoir qu’un bi pied et d’autres pièces sur mesures (visible en blanc sur la photo de droite le concernant) ont été adjointe à ce Famas. La grande surprise de cette réplique, révélée par une vidéo de l’importateur sur sa page Facebook est que cette réplique sera dotée…d’un blowback ! On espère que ce petit gadget du blowback ne sera pas un prétexte pour gonfler le prix qui devrait allègrement dépasser les 250 €…

•Après le Famas, Cybergun se contenta pour cette année une fois de plus d’utiliser une plateforme éprouvée pour se renouveler, j’ai nommé le Colt1911 ! Souvenez vous en 2011, la réplique fit un carton dans sa version « 100th anniversary » fabriquée par KWC avec un look très brut, simple et des performances digne de ce nom. Cette fois-ci, Cybergun fit de nouveau appel à KWC et lanca la production de 4 versions différentes de répliques de Colt.45 modernisés appelés « RailsGuns Series » disponible en différents coloris et différentes finitions dont une très intéressante pour les Meurine’s en herbe, à savoir la version M45A1 répliquant l’arme analogue utilisée par les Marines Expeditionnary Unit ! Les performances annoncées par le constructeur sont strictement identiques à celle du « Colt 100th Anniversary » ! Ce n’est pas étonnant, l’énergie annoncée est de 1,1 joules pour une vélocité de 328 FPS en 0,20G. L’interne est le même, la réplique propulse ses billes avec des cartouches de CO2 accompagné par un blowback produisant un joli bruit métallique et un recul important. En bref, Cybergun ne s’est pas risqué dans la nouveauté tant technique qu’esthétique et je salue ce seul et unique choix montrant de la prudence dans les investissements dits « R&D » de la part de l’importateur ! Si vous êtes déjà possesseur d’un Colt1911 KWC et bien soyez rassuré(es), les chargeurs sont compatibles !

Colt1911

•L’avant dernière nouveauté en date c’est ce P.A venu d’ailleurs à double canon appelé « Dueller Prismatic ». Licencié par Arsenal Firearms et vendu en pré-commande pour la somme mirobolante de 1299 € ! Ce monstre fourni avec les plaquettes et les organes de visées originaux de l’arme réelle développerait une énergie de 1,4 Joules, fonctionnerait au C02 avec deux chargeurs distincts et serait construit en Aluminium CNC…A part Dave Bautista dans le dernier James Bond (fait largement vanté sur le site internet dédié à ce PA par la filiale Spartan Import de Cybergun), je vois mal l’airsofter lambda en quête de répliques venue d’ailleurs dépenser près d’un SMIC pour une réplique qui risque de lui en coûter autant en consommables sur le moyen terme…Peut-être est ce encore un effet d’annonce pour placer le groupe sur le podium des importateurs/fabricants se voulant capable de produire des répliques haut de gamme tant en termine de technologie que d’esthétique !

Dueller

•La dernière nouveauté en date chez l’importateur n’est autre que le binome de M4 keymod sous licence Colt, disponible en deux versions (canon 14.5″ plus long et canon 10.5″ plus court), ces deux AEG viennent apporter un petit coup de neuf à la gamme AEG de l’importateur déjà bien appauvrie depuis la disparition des répliques ICS et King Arms de façon officieuse dans son catalogue (2014…). Ces deux M4 seraient fabriquées par Cyma, dotées d’un corps Full Metal avec une traditionnelle Gearbox V2 elle aussi métallique (si j’étais vous, je ferai attention aux externes mal assemblés et à la gearbox qui risque d’être graisseuse).Elles sont équipées également d’une crosse Crane, crosse obligeant les propriétaires à se procurer les batteries adéquates… Ces répliques développeraient, d’après Cybergun une énergie de 1,15 Joules pour une vélocité de 351 FPS à la 0.20G. La particularité de ces deux M4 se trouve bien sûr dans leur nom « Keymod », dans ce nom il y a « Key », qui signifie clé en Français, et vous remarquerez que sur leurs gardes mains taillés pour les adeptes de la « ChristCostaïte Aiguë », les symboles gravés et usinés sont des clés ! Épatant hein ? Et bien voilà, autrement, rien de sensationnel concernant ces M4 livrées en pack « prêts à jouer », c’est à dire avec Batterie, Chargeur de Batterie et un chargeur M4 supplémentaire (sympathique attention) pour un prix oscillant entre 250 et 300 € tout de même…

M4 Keymod

 

3 comments
Répondre à Les Nouveautés Airsoft pour la rentrée 2016 Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *