Loading...
InformationsNouveautés

Cybergun va-t-il perdre la licence Kalachnikov ?

A peine avions nous eu le temps d’analyser l’avenir « radieux » de l’importateur qu’un coup de tonnerre s’est produit aujourd’hui pour Cybergun ! Quel avenir pour cette licence prestigieuse auprès de l’importateur Français ?

12730-7

 

 

D’après un article de l’agence de presse Russe « Sputnik news », Cybergun serait attaquée juridiquement depuis le mois de Mai par la maison mère Kalachnikov devant la cour d’arbitrage de la république d’Oudmourtie (Russie) !

Le manufacturier Russe mondialement connu pour sa célèbre AK-47 accorde à Cybergun le droit de distribuer des répliques d’armes sous licence Kalachnikov depuis 2003. Kalachnikov exige aujourd’hui que soit reconnu son droit d’utiliser les termes « Kalachnikov » et « Калашников » (en cyrillique) comme  » moyen d’individualisation » faisant partie intégrante des produits de marque et des appellations commerciales. Selon la société Kalachnikov, l’activité de la Cybergun S.A. représente une violation des droits de la partie plaignante et doit être reconnue comme illégale.

On pensait pourtant que les relations entre Kalachnikov et l’Airsoft Français étaient bonnes. En effet Mikhaïl Kalachnikov, le créateur de l’AK-47 s’était rendu de lui-même par le passé au siège de Cybergun à Bondoufle (91) et dans le magasin Cybergunstore de Notre Dame (qui n’a rien à voir directement avec l’entreprise Cybergun si ce n’est le nom, on vous le confirme !) voir, notamment, comment se vendaient les répliques de son oeuvre originale (…).

6793646

Ci-dessus, Mikhail Kalachnikov et Jérôme Marsac (photo: Challenges)

 

•En 2013, Jérôme Marsac, l’ex PDG/Fondateur de Cybergun assurait même dans une interview auprès du journal pour entrepreneur Challenges que les vente de répliques sous licence Kalachnikov étaient florissantes :« Je n’ai pas le chiffre exact. Plusieurs dizaines de milliers. Leurs ventes représentent environ 5% de notre chiffre d’affaires. »

Il est donc fort possible que le bénéfice dégagé par ces ventes fut conséquent à tel point que Jérôme Marsac déclara au sujet de Mikhail Kalachnikov : « Disons que nous lui versions de quoi vivre confortablement en Russie, et le montant était substantiellement supérieur à la retraite qu’il touchait… »

Mais une question intéressante de cette interview vient nous rappeler la situation actuelle :

Journaliste : « Allez-vous poursuivre le contrat avec ses héritiers ? »

Jérôme Marsac : « Oui, c’est prévu, mais cela va prendre du temps : il faut que les héritiers ou un trust se réunissent, il faut que le notaire intervienne… Nous verrons. »

120909_4

Alors que penser de ce subit coup de théâtre ? Mauvais coup porté à Cybergun par ses anciens dirigeants ? La mort de Mikhail Kalachnikov aurait elle précipité un certain désamour de l’airsoft au sein du manufacturier Russe ? Conséquence/avertissement d’une re-négociation douloureuse des contrats de licence par la nouvelle direction de Cybergun ?

Dans le pire des cas, la perte de cette licence serait un nouveau coup dur pour Cybergun tant financièrement qu’en terme d’image. L’importateur est en effet déjà sérieusement endolori par la féroce concurrence qui lui est menée par les nouveaux acteurs Français du milieu tels que DmDiffusion, Colombi Sport, Sport Attitude etc…

Aussi taciturne soit-elle, nous ne manquerons pas de vous tenir informé de cette affaire !

Lien article sputnik news : https://fr.sputniknews.com/international/201607201026831786-russie-france-kalashnikov-proces/

Lien article Challenges : http://www.challenges.fr/entreprise/20131224.CHA8750/le-jour-ou-j-ai-fait-signer-un-contrat-avec-m-kalashnikov.html

 

 

One comment
Répondre à Cybergun en passe de perdre la licence Sig Sauer — Airsoft Flash Info Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *