Mutation de l’airsoft européen.

On s’attendait tous à ce qu’un jour, il se passe « quelque chose » de désagréable pour l’airsoft. Le climat sécuritaire actuel, la prolifération des incidents en pleine rue provoqués par des imbéciles inconscients de la peur qu’ils peuvent provoquer en exhibant leurs répliques, le manque d’organisations au sein des communautés d’airsoft, etc. ne pouvait que mener à une réglementation stricte de notre loisir. Voilà qui est en préparation.

Il y a quelque temps déjà, une note interne à la commission européenne concernant la possession d’armes ou d’objets y ressemblant avait provoqué l’émoi sur les réseaux sociaux et dans les blogs ( http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=COM:2013:0716:FIN:FR:PDF ). AFI l’avait – à tort – considérée comme de la désinformation. Peut-être nous en étions nous juste persuadés pour nous rassurer. Dans un rapport que nous avons réussi à nous procurer grâce à un contact au Berlaymont, le constat est bien plus alarmant.

En effet, le réalisme assez incroyable de nos répliques pousse les parlementaires à les considérer de facto comme des armes d’intention. De plus, la grande facilité d’amélioration (notamment concernant la puissance) en fait, selon nos élus, des objets potentiellement dangereux. Leur utilisation et leur diffusion vont donc être largement réglementées :

  • avant l’acquisition d’une arme d’airsoft (puisqu’il sera inutile d’encore les appeler des répliques), il sera nécessaire de passer un examen théorique, concernant la manipulation, l’entretien et les législations européennes ;
  • Il sera nécessaire de déclarer la possession d’armes d’airsoft à la commune, une enquête de voisinage sera réalisée. Vos voisins auront un droit de refus motivé quant à votre possession d’armes d’airsoft ;
  • au moins 50 % des objets et 100 % des chargeurs devront être peints dans une couleur fluorescente  (excepté les armes utilisées pas les forces de l’ordre dans le cadre de leurs entraînements) ;
  • il sera rigoureusement interdit de tirer avec des armes d’airsoft vers des personnes : seul le tir sur cible en club sera autorisé.

Ce « décret Fischer », du nom du député allemand qui en est à la base, devrait être voté au parlement européen d’ici quelques mois. Puisqu’il faut toujours quelques mois pour que les décrets européens soient transposés dans les lois nationales, notre sport, tel que nous le connaissons, vit sa dernière année.

Ce qu’il adviendra des répliques existantes n’est pas encore défini. Il faudra probablement que vous les déclariez à la police et que vous réalisiez vous-même les modifications esthétiques pour les rendre légales. Bien entendu, la pratique de l’airsoft telle que nous la connaissons deviendra prohibée et passible de poursuites pour port et utilisation prohibés d’armes. En bref, vous risqueriez gros.

poisson-avrilSans vouloir jouer au moralisateur, ça fait maintenant des mois que certains joueurs – dont les membres des la FBA – plaident pour que les airsofteurs s’organisent dans une fédération forte, qui aurait pu faire reconnaître notre loisir en sport officiel. Peut-être, alors, aurions-nous pu nous défendre. Il est probablement trop tard. Il se murmure qu’une fédération européenne de revendeurs d’airsoft serait en formation. Peut-être l’argument économique permettra-t-il de changer quelque chose. Mais que pèse le marché de l’airsoft dans le PIB ? C’est un grain de sable qui sera bien vite balayé, ce qui n’empêchera pas des catastrophes sociales pour les commerçants et importateurs.

Erling

Airsofteur depuis peu, journaliste de formation, informaticien de métier. J’aime presque autant améliorer et réparer les répliques que de jouer ! Mes passe-temps sont la reconstitution historique, l’informatique, la moto, l’airsoft (bien sûr...), regarder des séries, le VTT et le jeu de rôle. Je ne m’ennuie jamais !

Vous aimerez peut être aussi...

7 Réponses

  1. Sam dit :

    Poison d’avril ? ou réel ?

  2. Shaker dit :

    Poisson d’avril ?

  3. John Doe dit :

    Pas mal le poisson d’avril !

  4. thecoinc dit :

    Nous faites pas des peur comme ça !!!! J’étais vraiment trop deg ! Heureusement que c’est qu’un poisson d’avril et je peux vous dire que vous en avez eu plus d’un! XD

  5. geero dit :

    Attention, pas si poisson que ça, en Belgique, les MilSim sont déjà interdites et les communes interdisent l’utilisation de propulseurs, lanceurs, ‘armes, (airsoft, paintball, arbalètes, etc) sans autorisation du bourgmestre y compris sur site privé. Saisie des répliques et éventuellement des pièces d’uniformes utilisées…..

    • Pierre Pinter dit :

      Oui mais non … L’airsoft reste entièrement légal en Belgique (excepté le MilSim …) La commune de Lessine avait interdit l’Airsoft, mais cela c’est de l’histoire ancienne. La FBA a su faire sauter cette interdiction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *